1958 – 1970: les inaugurations

 

Durant cette période, de nombreux événements ont marqué la chorale St-Hymnemode. Le premier d’entre eux se situe en 1961 : le 12 février a lieu la première messe télévisée à l’église de Montana. Le mois suivant, le 10 mars, un concert est organisé à l’Hôtel du Parc, à l’occasion de l’assemblée romande des délégués du Club Alpin Suisse.

 

Lors d’une sortie surprise de la chorale, plusieurs choristes font leur baptême de l’air avec Hermann Geiger. Jour mémorable ! Le vent soufflait si fort que Geiger hésitait à les prendre dans son Piper. Venus là pour voler, les plus courageux ont survolé les Alpes avec des haut-le-cœur encore présents dans bien des esprits.

 

La messe de minuit devient une des prestations les plus importantes de l’année. M. Marcel Baechler écrit la messe « Cum jubilo », en l’honneur de M. l’abbé Schyns.

 

En 1966, le chœur est témoin de la rénovation de l’église de Montana. Deux ans plus tard, un gilet seyant s’ajoute au costume des membres masculins. Cette même année est inauguré en chansons le nouveau Centre Scolaire de Montana. Après les vaches maigres, l’arrivée de M. Michel Pralong redonne un esprit nouveau à la société et la chorale compte une trentaine de membres.

 

1971 – 1980: des dates importantes

 

1971 est une année importante pour la société. En effet, elle adhère à la Fédération des chanteurs du Valais Central sous l’impulsion de son président M. Maurice Dirren.

Depuis, elle participe chaque année au Festival de cette association, et, chaque quatre ans, à la Fête Cantonale Valaisanne.

 

En 1972, à Chermignon lors de sa première participation au Festival, le chœur obtient le 1er prix du  Cortège.

 

En 1974, la société participe à la Fête cantonale de Monthey et obtient la mention excellent avec le chant « Alouette captive ».  

L’effectif atteint la cinquantaine de membres. Lors de cette fête, des liens sont tissés avec le chœur Eporediese d’Ivrea qui invitera le chœur montanais l’année suivante au 6ème Concorso Nationale di Cori Alpini. Cette sortie de deux jours a permis la découverte de ces admirables choeurs d’hommes valdotains et de leur répertoire vigoureux et gai qui ravit les esprits

 

Le 4 mars 1976, le nouveau drapeau du chœur est inauguré sous le regard de son parrain M.  Jean-Louis Bagnoud et de sa marraine Mme Marie Pagano. La fête débute par un concert donné au Centre Scolaire par Les Mayentzons de Randogne  et le Coro Alpino d’Ivrea. Le dimanche, lors de la messe, M. le curé Gruber bénit le drapeau ; M. Emile Pralong reçoit quant à lui la médaille Bene Merenti.

 

pagano

 

Mme Marie Pagano, marraine, le porte-drapeau M. Marius Clivaz

 

et M. Jean-Louis Bagnoud, parrain, lors de l’inauguration

 

du drapeau en 1976.

 

pralong

 

M. Emile Pralong recevant de M. le curé Gruber

 

la médaille Bene Merenti pour ses 40ans d’activité au Chœur mixte.

 

En 1977, quatre autres membres obtiennent la médaille Bene Merenti.

1977

 

De gauche à droite : MM. François Robyr, Ernest Clausen, Jérémie Barras et Marius Clivaz

 

 

En 1980, à Glaris, lors de la fête cantonale, des lauriers d’or viennent récompenser notre interprétation de  « La Petite Cantate Rhodanienne », œuvre de M. Jean Daetwyler, compositeur suisse installé en Valais. .

 

1978

 

 

 

Fête cantonale à Brigue en 1978

 

 

Dernières Nouvelles

FESTIVAL DE CHANT 2019 à MIEGE

Vendredi 26 avril

Samedi 27 avril