photoElisa

 

Elisa ROH - Caissière

 

 

Raconter l’histoire de notre chœur c’est se plonger huitante ans en arrière ; c’est faire parler  les anciens qui ont tissé la trame de notre société ; c’est leur faire revivre les moments authentiques, les émotions et les temps difficiles qu’ils y ont vécus, afin de les raconter à notre tour. Tel est l’objectif que je me suis fixé avec l’aimable collaboration de certains membres de la chorale. Et si, ce faisant, quelques personnes ont été oubliées, qu’elles reçoivent d’avance mes excuses.

 

Le premier curé de notre paroisse, Monsieur l’abbé Paillotin, d’origine française, choisit comme saint patron pour le chœur d’hommes de Montana, St- Hymnemode, également français. Hymnemode était au VIème siècle abbé de St-Maurice et avait la charge d’entretenir et de perpétuer le chant liturgique. Il décéda en 516.

Ce choix explique l’orientation religieuse qu’a prise à ses débuts notre chœur.

 

 

 


 

 

1920-1928 : les premiers chanteurs

 

En 1920, un chœur d’hommes composé de dix-huit membres anime les messes à l’église de Montana ; il est dirigé dès 1921 par M. Alfred Mudry. Cette même année, le chœur participe à la Fête cantonale qui se déroule à Monthey ; il exhibe un drapeau dont l’emblème réunit les étoiles du canton du Valais, le soleil de Sierre et le sapin de Montana. La marraine du drapeau est Mme Joseph de Preux et le parrain M. Louis Antille.

En 1925, le chœur inaugure la première cabane des Violettes et est le témoin de la construction de l’église de Montana. Les répétitions, sous la direction de M. le curé Paillotin, dès 1927, se font à la cure, dans le chalet de M. Louis Bonvin.

 

choeur1920

 

 Chœur d’hommes en 1920 à Monthey

 

1928 – 1939 : les changements

 

En 1928, suite à l’entrée de quelques femmes, le chœur se mue en chœur mixte. Le 8 décembre de la même année, nous voyons la fondation de la paroisse St-Guérin.

 

En 1935, les premiers costumes viennent embellir notre schola.  Les premières auditions sont organisées devant un auditoire enthousiaste. A la partie chorale s’ajoute une partie théâtrale qui vient égayer le cœur des gens à une période où la vie est dure.

 

1939 – 1945 : la guerre

 

La guerre fait rage. Malgré ces temps difficiles, la chorale limite son activité aux animations au sein de l’église, les voyages et les sorties étant interdits. Malgré tout, un grand événement frappe les esprits : le 6 janvier 1942, le bonheur de se produire devant le général Guisan lors de sa visite à Montana se lit sur les visages radieux des chanteurs et des chanteuses !.

 

generalGuisan1942

 

  Le général Guisan à Montana en 1942

 

L’année 1943 voit le Cinquantenaire de la station ; une semaine entière de festivitésest organisée. Une création de MM. Maurice Zermatten et Georges Haenni, intitulée Les Bâtisseurs de la Montagne, jeu scénique regroupant cent-soixante participants, est proposée à l’ensemble de la population montanaise.

 

En 1944, la nouvelle cabane des Violettes est inaugurée et fêtée en chansons, le chœur faisant monter ses mélodies jusqu’aux majestueux sommets enneigés.

 


 

1947 – 1951: une nouvelle direction

 

Le 13 juillet 1947, c’est à l’inauguration du tunnel du Mont-Lachaux qu’est convié le chœur qui, grâce à son enthousiasme, donne à cette cérémonie toute sa ferveur.

 

En 1950 est célébré le 8ème centenaire de Saint-Guérin, patron de la paroisse et évêque de Sion. La population participe au jeu scénique intitulé  Un Saint sur la Montagne , de M. Maurice Deléglise et de M. l’abbé Roch. La pièce se déroule dans la forêt de l’Hôtel du Parc ainsi qu’à St-Jean d’Aulps, où vécu St-Guérin.

 

En 1951, l’ancien drapeau du chœur d’hommes est transformé, s’adaptant ainsi à la configuration mixte du chœur. Des concerts sont organisés dans différents établissements

publics. Les anciens s’en souviennent :« Des représentations théâtrales et des chants donnèrent un nouvel élan à notre société. Elles avaient lieu au Casino (actuellement le musée des trains miniatures), avant l’installation de l’écran cinémascope, le samedi soir, le dimanche après-midi et le dimanche soir. Toutes les représentations étaient à guichet fermés. C’était le bon temps ! »

 

La même année, le chœur est associé à l’inauguration du cimetière de Montana et depuis, on ne compte plus le nombre de fois qu’il a chanté pour des défunts. Enfin nous pouvions garder nos proches près de nous, au lieu de les ensevelir au village de Montana, à Chermignon, à Lens ou encore à Randogne.

 

1961Messe

 

1961. Première messe du Père Massy

 

En 1952, le chœur inaugure la chapelle de Crans. L’année suivante, il célèbre les vingt-cinq ans de la paroisse de Montana. En 1956, avec la participation de la chorale St-Ambroise de Lausanne, il accueille les vitraux de l’église, œuvre de Paul Monnier.

 

L’année 1957 est une année assez difficile et mouvementée qui voit le nombre des membres diminuer jusqu’à une pauvre vingtaine.

 


 

 

1958 – 1970: les inaugurations

 

Durant cette période, de nombreux événements ont marqué la chorale St-Hymnemode. Le premier d’entre eux se situe en 1961 : le 12 février a lieu la première messe télévisée à l’église de Montana. Le mois suivant, le 10 mars, un concert est organisé à l’Hôtel du Parc, à l’occasion de l’assemblée romande des délégués du Club Alpin Suisse.

 

Lors d’une sortie surprise de la chorale, plusieurs choristes font leur baptême de l’air avec Hermann Geiger. Jour mémorable ! Le vent soufflait si fort que Geiger hésitait à les prendre dans son Piper. Venus là pour voler, les plus courageux ont survolé les Alpes avec des haut-le-cœur encore présents dans bien des esprits.

 

La messe de minuit devient une des prestations les plus importantes de l’année. M. Marcel Baechler écrit la messe « Cum jubilo », en l’honneur de M. l’abbé Schyns.

 

En 1966, le chœur est témoin de la rénovation de l’église de Montana. Deux ans plus tard, un gilet seyant s’ajoute au costume des membres masculins. Cette même année est inauguré en chansons le nouveau Centre Scolaire de Montana. Après les vaches maigres, l’arrivée de M. Michel Pralong redonne un esprit nouveau à la société et la chorale compte une trentaine de membres.

 

1971 – 1980: des dates importantes

 

1971 est une année importante pour la société. En effet, elle adhère à la Fédération des chanteurs du Valais Central sous l’impulsion de son président M. Maurice Dirren.

Depuis, elle participe chaque année au Festival de cette association, et, chaque quatre ans, à la Fête Cantonale Valaisanne.

 

En 1972, à Chermignon lors de sa première participation au Festival, le chœur obtient le 1er prix du  Cortège.

 

En 1974, la société participe à la Fête cantonale de Monthey et obtient la mention excellent avec le chant « Alouette captive ».  

L’effectif atteint la cinquantaine de membres. Lors de cette fête, des liens sont tissés avec le chœur Eporediese d’Ivrea qui invitera le chœur montanais l’année suivante au 6ème Concorso Nationale di Cori Alpini. Cette sortie de deux jours a permis la découverte de ces admirables choeurs d’hommes valdotains et de leur répertoire vigoureux et gai qui ravit les esprits

 

Le 4 mars 1976, le nouveau drapeau du chœur est inauguré sous le regard de son parrain M.  Jean-Louis Bagnoud et de sa marraine Mme Marie Pagano. La fête débute par un concert donné au Centre Scolaire par Les Mayentzons de Randogne  et le Coro Alpino d’Ivrea. Le dimanche, lors de la messe, M. le curé Gruber bénit le drapeau ; M. Emile Pralong reçoit quant à lui la médaille Bene Merenti.

 

pagano

 

Mme Marie Pagano, marraine, le porte-drapeau M. Marius Clivaz

 

et M. Jean-Louis Bagnoud, parrain, lors de l’inauguration

 

du drapeau en 1976.

 

pralong

 

M. Emile Pralong recevant de M. le curé Gruber

 

la médaille Bene Merenti pour ses 40ans d’activité au Chœur mixte.

 

En 1977, quatre autres membres obtiennent la médaille Bene Merenti.

1977

 

De gauche à droite : MM. François Robyr, Ernest Clausen, Jérémie Barras et Marius Clivaz

 

 

En 1980, à Glaris, lors de la fête cantonale, des lauriers d’or viennent récompenser notre interprétation de  « La Petite Cantate Rhodanienne », œuvre de M. Jean Daetwyler, compositeur suisse installé en Valais. .

 

1978

 

 

 

Fête cantonale à Brigue en 1978

 

 


 

 

1981 – 1988: l’expérience de l’âge

 

En 1982, le chœur s’oriente vers un répertoire plus profane ce qui lui vaudra, le 5 février 1983, d’animer le Kiosque à Musique. Cette même année, deux de ses membres reçoivent la médaille Bene Merenti, à savoir

Mme Raymonde Crettol et M. Marcel Baechler. Le 12 juin, le chœur participe aux 50 ans de l’Echo des Bois. Lors des différents festivals sont présentées des pièces qui surprennent le public et même le jury. La chorale

obtient la mention « excellent » lors de la Fête cantonale de St-Maurice en 1986 avec l’inoubliable « Fatise kolo ».

 

En 1987, c’est la participation à la Cantate des Championnats du Monde de ski lors de la soirée de la jeunesse du 31 janvier qui requiert l’attention et le talent de chacun ; cette cantate a été écrite et dirigée

par M. Jean Daetwyler. A la joie du chant s’est mêlé le plaisir de côtoyer les champions lors des distributions des prix.

 

En 1988, les soixante ans de la société sont célébrés. Le très connu chœur Novantiqua donne à cette occasion un concert de gala, alors que dix sociétés, chorales et fanfares sont accueillies le dimanche 5 juin.

Une plaquette souvenir est éditée dont sont issues ces bribes d’histoire.

 

Cette même année, trois chanteurs reçoivent des mains du curé Gruber la médaille Bene Merenti : MM. Erasme Berclaz, Francis Bonvin et Oscar Mudry.

 

1990 – 2004 : changements de direction et collaboration avec d’autres sociétés

 

Le 2 décembre 1990, les cinquante ans de sacerdoce de M. l’abbé Schyns sont célébrés en chansons.

 

En 1991, le chœur participe à la Fête Suisse de Chant à Entlebuch-Lucerne.

 

Le 3 janvier 1993, il chante la messe d’ouverture des cérémonies consacrées au 100ème anniversaire de la station avec la participation de l’Echo des Bois et des Gais Rossignols. La société clôt l’année 1993 en

faisant un bel et musical accueil au nouveau curé de la paroisse St-Guérin, M. Raphaël Amacker.

 

Le 23 avril 1994, lors de la Fête Cantonale à Martigny, la chorale s’inscrit au concours et obtient la mention « excellent ». Ce résultat transporte de joie tous ses membres qui le fêteront dans une liesse

générale ! En septembre sous l’impulsion de M. Georges Chevalley, est abordé un répertoire plus varié, genre « chanson française », sans négliger cependant les chants religieux.

 

Le 15 septembre 1996, c’est avec une grande émotion que le chœur chante à l’église de Montana  la première messe d’un de ses anciens membres, M. l’abbé Alexandre Barras.

 

C’est le 24 mai 1996 qu’est organisé le concert annuel du chœur au Régent avec la participation des Gais Rossignols, alors que le concert de l’Avent voit la présentation de la pièce L’enfant à l’étoile de

Gilbert Bécaud, avec la participation exceptionnelle du Chœur St-Georges de Chermignon, des Gais Rossignols ainsi que d’une belle palette de musiciens.

 

 

1996

 

1996. Première messe de M. l’abbé Alexandre Barras

 

 

1999

 

1999. Concert annuel à l’église de Montana

 

 


 

En 1999, le chœur répond à l’invitation de l’Echo des Bois qui souhaite proposer un méga-concert avec plus de trois cents chanteurs de la région. En novembre a lieu à Montana et à Lens le concert annuel du

chœur en collaboration avec le Chœur d’hommes de Lens ainsi qu’avec les Gais Rossignols et les Joyeux Troubadours. Sont donnés à cette occasion des extraits de Carmina Burana et de l’Oiseau Bleu.

L’accompagnement orchestral est assuré par vingt musiciens et chanteurs professionnels et amateurs. L’expérience fut très enrichissante.

 

L’année 2000, bien que représentant un passage dans un nouveau millénaire, est étonnamment tranquille. Seul haut fait à noter, la participation de la société à l’organisation de la Fête Suisse de Chant qui

se déroule en Valais.

 

 

2001 : l’organisation de notre Festival

 

Et nous voilà le 27 avril 2001! Trente ans après y avoir été admis, le chœur organise enfin le  Festival du Groupement des Chanteurs du Valais Central, ou plutôt sa 54ème édition, à laquelle prennent part

vingt-trois chœurs d’adultes et dix chœurs d’enfants. Le vendredi soir, l’Octuor Contretemps de Fribourg débute les festivités, suivi par le bal de Kenny Brown. Le samedi est consacré aux enfants avec

des concerts à la chapelle de Crans et dans les cliniques. En soirée est organisé un concours show avec la participation de quatre fanfares, La Marcelline de Grône, La Léonardine de St-Léonard, 

La Cécilia de Chermignon et de l’Echo des Bois de Crans-Montana. Dimanche est la journée des chœurs d’adultes avec les concerts devant le jury et les aubades des quatorze sociétés inscrites.

Les deux journées se terminent dans la bonne humeur et l’enthousiasme.

 

Autre date impossible à oublier, mais pour une toute autre raison, celle du 11 juillet 2004 qui voit notre participation à une messe se donnant au Musée de l’Alpage de Colombire. La messe est célébrée

par M. le curé Joseph Voutaz. La pluie et le froid obligent le chœur à chanter dans l’écurie : encore une nouvelle expérience !

 

Le 10 septembre, une nouvelle page de l’histoire du chœur débute avec la reprise de la direction par Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz. Les choristes sont comme des enfants les premiers jours d’école :

attentifs, reposés et pleins de bonnes intentions.

rudaz

 

Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz, notre directrice

 

 

Lors du Festival, la chorale profite de son passage à Chalais pour faire une visite et donner une aubade à M. Marius Clivaz, son membre d’honneur qui séjourne au Home Les Jasmins. Que d’émotions pour

notre ami Marius et pour nous tous.

 

Le 8 janvier 2006, le chœur accueille en chansons le nouveau curé, M. Gérald Voide, au cours d’une cérémonie très émouvante. Quelques mois plus tard, en mai plus précisément, le chœur participe

à la Fête Cantonale à Sion.

 

 

2008 : 80 ans

 

Et nous voici arrivés en ce début d’année 2008 ! Nous soufflons nos 80 bougies, avec un nouveau comité, formé par notre présidente Mme Elisabeth Mayer, assistée par le vice-président Jean-Pierre Tombet,

par la caissière Mme Elisa Roh, par la secrétaire Mme Patricia Di Stasi et par l’une de ses membres, Mme Paulette Barras. Gageons que ce nouveau comité, soutenu par l’énergie et l’enthousiasme de chacun

des membres du chœur, a fait de cette année 2008 une année magique !

 

Pour preuve, notre concert annuel qui a lieu le samedi 19 avril ; nous y invitons le quatuor Les Daltons ainsi que les Gais Rossignols, qui nous sont depuis longtemps fidèles et nous donnent toujours

de magnifiques preuves d’amour ; cette année, ils nous ramènent à nos merveilleux souvenirs d’enfance, avec leur répertoire « Les Poppys ».

 

rossignol

 
 

Les Gais Rossignols

 

 

 

DSC06882

 

Le quatuor Les Daltons

 

 


 

Mais notre ambition ne s’arrête pas là ! Le week-end des 7 et 8 juin, nous partons à Weinfelden à la Fête Fédérale de chant. Nous nous présentons devant un jury avec un répertoire très varié ; des chansons

en bulgare, en français, en italien, en anglais, en romanche et en bärndütsch.

 

Tout cela n’aurait pas été possible sans l’enthousiasme et l’énergie de notre chère directrice Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz. Elle nous fait vivre des expériences très enrichissantes. Encore mille mercis !

henriette

 

Mme Henriette Rey (50 ans de chorale) et

 

M. Oscar Mudry (60 ans de chorale)

 

 

 

2009-2010: deux années bien chantantes

 

2009 - Nous avons accueilli 2009 par un changement au sein du comité. Mme Régine Maître est nommée vice-présidente. Elle remplace M. Jean-Pierre Tombet. Une nouvelle chanteuse arrive dans le registre

des soprani, Mlle Aline Roh. C'est notre benjamine.

 

Nous avons fêté les 40 ans de chorale de Mme Denise Bonvin et les 10 ans de chorale de Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz.

 

Cette année le Festival de chant a eu lieu à Venthône. Nous n'avons pas passé devant le jury car nous faisions partie de la schola avec d'autres sociétés. Nous avons interprété la messe en latin

Missa "O bone Jesus" d'Allmendinger. Après le repas, nous avons chanté une aubade. Malgré le vent qui nous a bien fait sentir qu'il avait dicté le nom à ce charmant village de la Noble-Contrée,

la fête fut belle. Lors de la partie officielle, ont été fêté deux membres: Mme Brigitte Savoy et M. Jacques Rey, qui ont reçu la médaille des vétérans fédéraux pour leurs 35 ans d'activité dans l'art choral.

 

Nous avons nommé deux nouveaux membres d'honneur: Mme Jacqueline Rouvinez et M. Gérard Morard.

 

Quelques modifications ont été effectuées au sein du comité. Après des années en tant que présidente, Mme Elisabeth Mayer laissait sa place à Mme Gabrielle Nanchen. Mme Brigitte Savoy remplaçait Mme Paulette Barras.

 

Notre concert annuel a eu lieu le 5 décembre. Nous avons invité nos fidèles "Gais Rossignols" qui ont débuté avec leur répertoire: les années "Clo-Clo". Nous nous sommes joints à eux pour le chant d'ensemble:

Siyahamba (chanson sud-africaine). Nous avons poursuivi avec notre programme. Comme deuxième invité, nous avons présenté l'ensemble valaisan de clarinettes, "Claribell". Notre benjamine Aline a fait ses débuts

en tant que soliste avec le chant: "Noël, c'est un enfant". Que d'émotions pour toute la chorale ainsi que pour moi, sa maman! St-Exupéry a écrit : "S'aimer ce n'est pas se regarder dans les yeux,

c'est regarder ensemble dans la même direction." Pour nous c'était facile, il suffisait de regarder notre formidable et dévouée directrice, Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz.

 

 

 

Concert du 5 décembre 2009 

 

 

2010 - Nous avons attaqué cette année par un nouveau projet: l'atelier Rise-Up dirigé par M. Norbert Carlen.

Après de nombreuses répétitions et l'apprentissage des chorégraphies, nous avons chanté pour la première fois l'atelier Rise-Up à St-Maurice le 18 avril 2010. Nous étions tous nerveux. Mais une fois sur scène,

toute notre peur est restée dans les coulisses, laissant place à notre envie de bien faire et à note joie de pouvoir partager ces moments avec le public. Quel magnifique spectacle: plus de 300 choristes chantants! 

Quel bonheur!

 

Nous étions tristes que tout se termine déjà. Mais heureusement, la Fête Cantonale de Fully sonnait presque à notre porte!

Et voilà qu'est arrivé le 1er mai. Nous avons vécu de magnifiques moments lors de la Fête Cantonale à Fully. Le temps pluvieux était de la partie mais nos coeurs ensoleillés ont réchauffé les spectateurs.

Notre année chantante 2009-2010 s'est achevée par une messe lors de la fête paroissiale du Sacré-Coeur de Montana, le dimanche 13 juin.

 

 

2010-2011: nouvelle présidence

 

Nous avons commencé l'année chantante avec un nouveau comité. La présidence fut reprise par Mme Brigitte Savoy qui succédait à Mme Gabrielle Nanchen, notre vice-présidente, Mme Régine Maître,

notre caissière, Mme Elisa Roh, notre secrétaire, Mme Patricia Di Stasi et la petite touche masculine avec M. Michel Sierro comme membre.

 

 

 

Le nouveau comité

Michel Sierro, Patricia Di Stasi, Brigitte Savoy, Elisa Roh et Régine Maître

 

 

 

Nous avons accueilli trois nouveaux chanteurs!

Notre directrice, Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz, nous a informés, lors de notre assemblée générale du 24 septembre 2010, sur notre programme chantant de 2010-2011. Que de beaux projets!

 

Tout d'abord, le dimanche 7 novembre, nous avons eu la visite de Monseigneur Norbert Brunner à l'église de Montana. Nous avons animé cette célébration avec le petit choeur de Crans.

 

Puis, un magnifique concert de Noël à Chermignon, le samedi 18 décembre 2010. Nous avons chanté l'atelier Rise-Up ainsi que des "medley" de Noël avec le choeur St-Georges de Chermignon, le choeur des jeunes

"Ganéa" de Chermignon, le choeur la Cécilienne d'Ollon et la fanfare l'Ancienne Cécilia.

 

Comme il est de tradition dans notre chorale, nous avos chanté la messe de minuit.

 

Et voilà que 2011 est déjà là.

Le 22 janvier, lors de notre traditionnel souper annuel, au Mont Paisible, nous fêtions deux jubilaires: Mme Marie-Claude Rey pour ses 40 ans de chorale et M. Jean-Pierre Tombet pour ses 20 ans.

 

 

 Marie-Claude Rey, 40 ans de chorale et  Jean-Pierre Tombet, 20 ans de chorale

 

 

 

 

Nous sommes invités par la chorale de Grimisuat à leur concert annuel du 19 février 2011. Nous révisons l'atelier Rise-Up ainsi que différents chants. Les messes se suivent et voilà que le mois de mai pointe son nez.

Le Festival de chant se déroule à Randogne. Nous nous produisons devant le jury avec les pièces suivantes :

                                  Miserere mei de Antonio Lotti

                                  La danse des moulins d'André Ducret

                                  Prsi! Prsi! de Upravil Miroslav Hronék

La petite anecdote de cette année 2010-2011 est sans doute nos éclopés. Mesdames Elisa Roh, Anne-Marie Lagger et Monsieur Yves Lucet se sont succédés dans des fractures et pas des moindres pour certaine.

 

2011-2012

 

2011 Nous débutons notre année musicale par notre assemblée générale qui a lieu le 23 septembre. Puis nous enchaînons les répétitions jusqu'au dimanche 6 novembre 2012. Nous organisons notre sortie annuelle. Notre journée débute par la messe chantée. A la sortie, un bus nous attend pour découvrir notre capitale valaisanne, Sion. Nous nous séparons en deux groupes et après avoir visité la Tour des Sorciers ainsi que les fameuses catacombes. Vers 16h30, salle de la Matze, la cerise sur le gâteau, nous prenons nos places pour profiter du spectacle Roméo et Juliette où nous nous réjouissons d'entendre sur scène nos deux chanteurs: Michel Sierro et Stéphane Rudaz, le premier dans le rôle du Comte de Capulet et le second dans la peau de Roméo. Quelle magnifique journée!

Les répétitions et les matinées musicales se suivent pour préparer notre concert annuel.

Et nous voilà le 8 décembre, nous sommes prêts pour notre concert. Nous commençons notre journée marathon par la messe de l'Immaculée Conception. Vers 17h00, à l'église de Montana, débute notre concert avec la participation de l'Ensemble vocal Sierrénade sous la direction de Monsieur Norbert Carlen. Notre concert nous emmène à travers un univers musical varié. Gaude Amus Odie pour commencer puis Miserere mei, Laudate Dominum, Ave Maria et enfin le Sanctus du Rise-Up, accompagnés au piano par Madame Catherine Mittaz Bétrisey et à la percussion par Monsieur David Clavien. Puis nous visitons le répertoire profane avec la Langue de chez nous, Cerf-volant, White and Black Blues, la Danse des Moulins et pour terminer notre prestation l'Hallelujah de Leonard Cohen. Le choeur Sierrénade est ensuite invité à nous rejoindre afin d'interpréter le chant d'ensemble Chante en mon coeur, pays aimé, de Pierre Kaelin, sous la direction de Monsieur Norbert Carlen.

L'église était pleine à craquer! Et lors de notre "verre de l'amitié" la salle paroissiale n'était d'ailleurs pas assez grande pour contenir toutes les personnes venues nous témoigner leur amitié.

 

   

                         

 

2012  Le samedi 21 janvier, nous organisons notre souper annuel sur la commune de Lens. L'apéritif est offert par cette dernière qui est représentée par son président, Monsieur David Bagnoud. Nous sommes reçus divinement au Restaurant "Le Continental" pour un menu exquis! A cette occasion, deux membres méritants de notre société sont fêtés: Régine Maître pour ses 10 ans d'activité et Michel Sierro pour ses 20 ans.

Les mois se suivent avec une grande tranquillité ainsi que les messes. Le week-end du 27,28 et 29 avril a lieu le Festival de chant à Montana-village. Nous nous sommes produits devant le jury. Nous chantons toutes les pièces par coeur. Ce fut un moment magnifique, nous étions en osmose avec notre directrice, Marie-Chantal Rudaz-Clivaz.

 

Une triste nouvelle vient entâcher notre moral. Notre très cher abbé, Monsieur Gilbert Zufferey, nous quitte le 31 mai 2012 à l'âge de 73 ans. Il était vicaire de notre paroisse depuis 9 ans. Nous garderons de lui le souvenir d'un prêtre poète, philosophe, chanteur, un vrai Homme de Dieu! Il nous a transmis sa foi. Nous célébrons la messe d'enterrement le lundi 4 mai 2012. A bientôt Monsieur l'abbé Gilbert Zufferey!

Notre année musicale se termine par la messe dsu Sacré Coeur de Jésus le 17 juin 2012.

 

2012-2013 : Nouveau Comité

 

2012 - Nous débutons notre année musicale par notre assemblée générale du 7 septembre 2012. Suite au départ de notre Vice-présidente, nous formons un nouveau comité qui est composé par : Brigitte Savoy, Présidente, Patrice Mayor, Vice-Président, Elisa Roh, Caissière, Patricia Di Stasi, Secrétaire et Michel Sierro, Membre.

 

                                                

 

Notre sortie annuelle a lieu le 7 octobre 2012. Notre journée débute par une messe chantée à Crans. Puis, nous nous dirigeons sous la pluie dans les hauteurs de nos montagnes. Nous sommes reçus par la Famille Clivaz-Bonvin et son team "Le Mayen" à l'Arnouvaz. L'apéro débute par un muscat offert par le papa de Patricia, notre secrétaire, qui nous ravit les palais. Après l'apéro, un fabuleux buffet nous attend. Ce jour-là, nous fêtons les 16 ans de notre benjamine, Aline Roh.

 

                                           

 

Les mois d'octobre, novembre et décembre passent très vite. Nous attendons avec impatience les fêtes de Noël.

Lors de notre messe du 1er janvier 2013, nous avons été chaleureusement applaudis par les touristes et les locaux enchantés de notre prestation.

 

Nous continuons nos répétitions et nos messes. Le mois d'avril nous conduit au Festival de Chant à Sierre. C'est aussi le premier festival où les choeurs de jeunes se produisent devant le jury. Nous avons chanté devant le jury, dans la salle de l'aula de l'HES-SO, en renouvelant notre effort, pour interpréter, à nouveau par coeur les pièces suivantes: Cantate Domino de A. Gretchaninoff et Dansez sous le préau d'Oscar Lagger. Le pari fut réussi, nous avions les yeux rivés sur notre directrice, Marie-Chantal Rudaz-Clivaz. Notre prestation fut à la hauteur de notre travail de ces dernières semaines. 

Le mois de mai débute avec nos concerts. Nous invitons la choeur mixte La Cécilienne d'Ollon. Nous profitons de cettre rencontre pour nous produire à Montana et à Ollon le même week-end. Notre concert nous emmène à travers un univers musical varié. Nous félicitons sous un tonnerre d'applaudissements notre fidèle chanteuse, Elisabeth Mayer, qui a reçu la médaille de vétéran cantonal pour ses 35 ans d'activité au sein de notre société.

 

Nous terminons notre année musicale le 15 juin 2013 en chantant la messe du Sacré Coeur de Jésus. La célébration est suivie par un concert magnifique donné par l'ensemble vocal Shama de Lourtier sous la direction de Monsieur Pierre-Elie Jacuemettaz.

 

 

2014   En ce début d’année musicale, notre société s’est inscrite à l’atelier « La Chantée » pour la Fête Cantonale à Brigue; un nouveau challenge, car nous avons décidé d’apprendre toutes les pièces par cœur.

 

En janvier 2014, nous fêtons nos jubilaires : pour 10 ans de chorale dans notre société et pour 20 ans de chant choral, Mme Marie-Louise Baroni, pour 30 ans de chant choral, Mme Marcelle Duchoud, 40 ans de chant choral, M. Jacques Rey et enfin notre présidente, Brigitte Savoy, pour ses 40 ans à notre chorale St-Hymnemode.

Le mois de juin arrive et nous sommes préparés pour notre Fête cantonale. Nous passons un merveilleux week-end de chant à Brigue. Le pari est réussi.

En décembre, lors de notre concert annuel, nous fêtons les 10 ans de chorale de notre membre, M. Tony Mayer.

2015-2016 : Nouveau Comité, Nouveau Curé, Télévision belge

2015   Nous commençons cette année 2015 par un nouveau comité : Mme Brigitte Savoy, Présidente, M. Patrice Mayor, Vice-président, Mme Elisa Roh, Caissière, Mme Patricia Di Stasi Secrétaire, Mme Martine Emery, Membre.

En septembre de cette même année, nous accueillons par une belle célébration, notre nouveau curé, M. Alexandre Barras.

Les répétitions vont s’enchaîner. Cette année nous faisons partie de la Schola qui animera la messe lors du Festival de chant à Grône.

Nous avons été sollicités par l’Office du Tourisme pour animer, par quelques chants, la crèche vivante du 25 décembre.

2016   Lors de notre souper annuel, nous fêtons, comme veut la tradition, nos jubilaires : pour 10 ans de chant dans notre société : Mmes Marcelle Duchoud, Elisa Roh et Patricia Di Stasi, pour 30 ans M. Jacques Rey et pour 40 ans Mme Martine Emery.

En Avril, nous invitons à participer à notre concert annuel, l’ensemble vocal Cantamabile. Ce chœur, dirigé par Mme Marie-Marthe Claivaz, est composé d’une vingtaine de membres, en majorité des étudiants, tous issus de la région sédunoise.

En Septembre a lieu notre Festival de chant à Grône. Nous chantons cette belle célébration en présence de notre évêque Monseigneur Lovey.

La télévision belge nous invite à participer à l’une de leur émission de divertissement qui sera retransmise le 25 décembre. Nous acceptons le défi ! Nous commençons l’enregistrement de l’émission devant le home à Lens, puis au restaurant Le Cervin. Nous chantons sous la neige par un froid de canard ! Quelle belle et magique soirée ! Cette expérience restera dans les mémoires de chaque membre.

 

 

2017 : Année de beaucoup d’engagement avec un Imprévu bien géré

2017   Janvier est le mois de notre traditionnel souper annuel ainsi que l’occasion de fêter nos jubilaires. A cette occasion, nous fêtons les 10 ans d’activité de Mme Nadia Nanjenu, de Mme Kornélia Bonvin et de M. Patrice Mayor, pour 30 ans d’activité, notre directrice, Mme Marie-Chantal Rudaz-Clivaz.

Au mois de mars, nous recevons une mauvaise nouvelle. Notre directrice est bloquée du dos et ne pourra pas nous diriger jusqu’à la fin de l’année musicale. C’est le branle-bas de combat ! Il faut trouver quelqu’un pour nous accompagner dans notre fin d’année musicale. Martine Mabillard, directrice du chœur St-Georges de Chermignon et Pascal Lamon, directeur du Chœur d’Hommes de Lens et Stéphanie Mendicino, relèvent le défi.

Nous prenons contact avec le Président du Groupement des chanteurs du Valais romand, afin de lui expliquer notre situation. Nous ne nous produirons pas devant le jury, nous ne garderons que l’aubade. Lors de ce festival de chant, nous fêtons les 35 ans d’activité chorale de notre membre, Hermann Hofmann.

Nous avons voulu tenir nos engagements et avons participé au 50ème anniversaire du Centre scolaire qui s’est déroulé en mai. Nous défilons depuis le Gréni jusqu’au Centre scolaire par un froid polaire !

En juin, nous fêtons les 100 ans de la Cécilia et de l’Ancienne Cécilia. Malgré l’absence de notre chère directrice, nous relevons encore une fois ce défi. Nous sommes dirigés par Martine Mabillard. Nous interprétons quelques chants puis le chœur St-Georges se joint à nous et ensemble nous chantons quelques chants : un temps magnifique et une belle ambiance.

Pour clôturer cette année musicale, nous recevons le plus beau des cadeaux : le retour de notre directrice pour la Fête Dieu.

2017/2018 : l’Aventure « Marc Aymon »

L’année musicale débute le 1er septembre 2017 avec un grand projet musical, l’atelier « Marc Aymon ». Cet atelier sera présenté lors d’un concert d’annonce ainsi que lors de la Fête cantonale.

Les répétitions nous tiennent en haleine une grande partie de l’année.

Après plus de quatre mois de rénovation, notre Eglise paroissiale est comme neuve. Nous chantons cette belle messe, dite par notre curé Alexandre Barras.

Lors de notre souper annuel, en janvier 2018, nous avons l’immense fierté et plaisir, de fêter plusieurs jubilaires : pour 40 ans d’activité, Mme Elisabeth Mayer et pour 60 ans d’activité, Mme Henriette Rey.

Après toute une année de répétition, les grands jours sont arrivés. Tout d’abord, nous présentons notre Concert d’Annonce pour notre atelier « Marc Aymon ». Toute la chorale est habillée en noir et rouge. Nous chantons à la salle Recto-Verso à Grône. Un très joli moment de partage avec ce chanteur, bien de chez nous. Puis, quelques semaines plus tard, nous nous produisons lors de la Fête cantonale à Châteauneuf-Conthey. Ce week-end nous donne de belles émotions, notamment, lors de la cérémonie des distinctions, pour notre membre, Mme Henriette Rey, qui recevait une médaille pour ses 60 ans d’activité chorale. Enfin, nous nous produisons à Martelles avec le chœur St-Georges pour l’inauguration des costumes de l’Ancienne Cécilia.

C’est par ces quelques notes que notre année musicale se termine. Nous attendons avec impatience, notre prochaine rentrée qui aura lieu en septembre 2018.

2019: L’Année des Jubilaires

Nous commençons comme chaque année musicale par notre assemblée générale. Nous entamons une année assez calme. Nous avons un nouveau projet : nous participons avec toutes les chorales de la grande commune de Crans-Montana à l’Amicale des Fanfares à Chermignon en Mai 2019.

En janvier 2019, lors de notre souper annuel, nous fêtons nos jubilaires : pour 10 ans de chorale, notre benjamine, Mme Aline Roh, pour 20 ans, notre directrice Marie-Chantal Rudaz-Clivaz, pour 40 ans d’activité, M. Hermann Hofmann et pour 50 ans d’activité, Mme Denise Bonvin.

 

Et... Je vous en dirai plus tout bientôt!

 Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour pour le chant ? Rien ! Quel bonheur de pouvoir partager des émotions au sein d’une société, de pouvoir semer ne serait-ce qu’un tout petit grain de bonheur auprès des gens

qui nous écoutent. Nous nous réjouissons de nous retrouver tous les vendredi soirs aux répétitions, car c’est une grande famille qui nous y attend !

Alors, si vous aimez chanter, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Longue vie au Chœur St-Hymnemode !

 

Elisa ROH

 

IMG_3056web

 
 

De gauche à droite au

 
 

 

 
 

1er rang Tony Mayer, Elisabeth Mayer, Brigitte Savoy, Marie-Chantal Rudaz, Nadia Nanjenu.

 
 

2èmee rang Aline Roh, Elisa Roh, Denise Bonvin.

 
 

3ème rang Patricia Di Stasi, Marcelle Duchoud, Novita Beytrison, Henriette Rey, Françoise Hofmann.

 
 

4ème rang Chantal Barras, Gertrude Bonvin, Anne-Marie Lagger, Martine Emery, Stéphanie Mendicino.

 
 

5ème rang Hermann Hofmann, Michel Sierro, Patrice Mayor, Jacques Rey, Oscar Mudry.

 
 

 

 

Absents Jean-Pierre Tombet, Gabrielle Nanchen.

Dernières Nouvelles

FESTIVAL DE CHANT 2019 à MIEGE

Vendredi 26 avril

Samedi 27 avril